04/01/2005

...



Tu as toujours été là pour moi... et je t'ai toujours reproché d'être sur mon dos
Tu m'as mis dans cet endroit... et je n'y ai trouvé que fardeau
Dépressif comme toi, c'est seul que je me suis vêtu de noir
Tu m'as apporté le confort et l'éducation, je n'ai jamais demandé plus
J'ai hérité aussi de tes précoces cheveux blancs, de tes genoux branlants
Mais là noirceur de mon âme c'est le monde qui la forgée, coups après coups
Tu aurais pu être l'eau qui rend sa forme au métal en fusion mais je n'ai accepté que quelques gouttes.
Avec le temps et la maturité j'ai appris la reconnaissance pour les parcelles de vous que j'ai acceptées
L'exprimer reste mon mur de la honte à moi...
Une brèche a laissé échapper les mots que je n'osais te prononcer
Je ne voulais pas que tu partes sans les avoir à l'oreille
Partir... oui partir.. tu veux quitter cet océan de platitude qu'est la vie..
mais là aussi les mots bloquent..
comment te dire que je comprends cette solution définitive..
que j'y agrée, que je sais pourquoi on l'appel "trouver le repos"

Bien sûr que tu vas me manquer, tu faisais tant pour moi...
La seule personne qui m'offre un amour éternel..
Mais je ne suis pas comme tout ces égoïstes qui disent "ne le fait pas"
si .. si tu le veux.. si tout ton avenir est noir, vide, incurable ... fait le
Mais penses y la tête sereine.. il faut être sûr que rien ne peut changer
C'est ton choix, mon avis ne compte pas ... c'est une des seule libertés que l'ont possède, elle mérite la plus grande des reflections..

Mais quelque soit ton choix, sache que je t'aime maman





19:58 Écrit par SiCkth | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

...... thank......

Écrit par : bio | 06/01/2005

... Amour éternel...éternel...mot fou, magique, sans fin...
ça veut tout dire...et heureusement

Écrit par : teen_spirit | 06/01/2005

..... j'ai du en effrayer plus d'un de mettre un com sur ce post, mais je l'avais écrit sur le coup... rassurez vous elle est toujours là..

bio .. de rien c'est normal.. ;)

Écrit par : cortexxx | 06/01/2005

Maux Les mots de cet écrit fouillent mes maux, mais pour ces maux là, aucun mot...
Sinon pas très envie d'écrire mon bonheur, mes mots étaient à l'encre de mes maux, sans maux pas de mots ;).
Et puis on ne m'enlèvera jamais ce brin de mélancolie, j'ai le coeur tatoué.
Alors qui sait, j'ai déjà un ptit écrit que je posterais un de ces jours.
Voila
Gros bizoos

Écrit par : Epine de Rose | 07/01/2005

Les commentaires sont fermés.